Faire un Photoshoot « Brandographie »

Ecrit par Céline

Céline alias "Se lever de bonheur" Animatrice & Chargée de communication Bien-être. Génératrice de bonne humeur et chocolatomane à ses heures .

Août 11, 2020

Sourire avec les yeux. Tomber le masque ! Facile à dire, j’ai des courbatures de menton dis donc !

– Présence – (c’est vrai que ce mot se passe de tous les autres )

Mettre l’attention et l’intention dans l’objectif ( tiens je repense à cette phrase objectif/kiff ! )

Se laisser regarder ce qu’on est ( avec Gwladys tu baisses les armes car comme l’a dit si bien Arnaud Riou elle aussi est comme toi , elle s’investie dans la rencontre, cherche le meilleur lien à tisser entre son regard braise/son objectif et le tien ! Vulnérabilité tu es là )

Figer l’instant – Pour toujours cette photo, dans une malle au trésor dans le grenier pour les générations futures !

Vibrer doux, vibrer fort . Je sens que je secrète du bonheur là sur cette plage ! Et de l’insouciance aussi !

Se connecter à plus grand que nous, à cette photographe sage, non jugeante, professionnelle . Après tout c’est qu’une image, je ne peux pas plaire à tout le monde, mais si les gens pouvaient comprendre les messages qui m’animent au-delà de prendre une pause. L’exploration, prendre de la hauteur, pétiller, surprendre , diffuser la joie, se jeter à l’eau, « tréveiller » ou travailler autour de l’éveil ! Mettre des fleurs en chemin aussi ! Se laisser aller, prévoir quelques mises en scène et finalement changer les plans !

Faire l’enfant c’est si facile à l’intérieur il est toujours là face caméra !

Cacher sa vulnérabilité derrière son nez retroussé ou ses dents en étroite colocation dans sa bouche.

Trouver que l’exercice le plus difficile c’est celui où l’on attend de moi autre chose que mes pitreries , l’entrepreneuse, la femme fatale, la visionnaire, la décidée … mais Gwladys est plutôt une révélatrice de lumière, de douceur et de grain de folie. Pour le dernier elle est servie !

Je pourrais aussi vous raconter à qui j’ai pensé sur celle-ci ou celle là ! A Mamie, à mon prof de théâtre, à Sylvain ( dès qu’il s’agit de faire le clown) , à Marika…

J’aime les salopettes et les cyclistes paillettes parce qu’éternellement ça fait jeux d’enfants

Je voulais une communication visuelle qui soit par essence une expérience bien-être et c’est chose faite un shooting mêlant sophrologie et photographie . A la fin je ressens une adrénaline mais aussi que j’ai puisé dans mon énergie ! Un don de soi. Qui j’espère vous communiquera quelquechose à votre tour en les regardant !

Merci Gwladys mon déclic ! Un être révélateur de lumière ! Je la recommande pour tous ceux qui veulent dévoiler un fragment d’âme de leur intériorité du soi profond jusqu’à la malice qui unit leur équipe de travail !

Vous aimerez aussi

La com quantique : minutieuses munitions magiques

La com quantique : minutieuses munitions magiques

Elle est jolie mon histoire avec Coline ! Nous partageons à une lettre près un prénom qui fusionnerait lui aussi !  Après des années lycée ensemble partagées, on s’est retrouvé sur notre chemin de jeune adulte alors que nous trouvons toute les deux la voix de...

Divagation poétique

Divagation poétique

J’ai pris une invitation à la volée auprès de Céline de Théradanse au coeur de l’hiver.  Nous avons en commun 2 choses puissantes pour nous relier : un prénom synonyme de ciel et de liens et un enfant intérieur bien agité du bocal !  Un vendredi matin un peu...

LE PÉRIL JEÛN

LE PÉRIL JEÛN

Le voyage intérieur au delà de la destination a toujours été pour moi une source de fascination.  J'ai d’ailleurs choisi d’étudier en DUT génie biologie option diététique 13 ans en arrière car la biologie me passionnait, de la santé de l'épiderme en passant par...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.