Yoga du rire = Courbatures au Sourire

Ecrit par Céline

Céline alias "Se lever de bonheur" Animatrice & Chargée de communication Bien-être. Génératrice de bonne humeur et chocolatomane à ses heures .

Jan 16, 2017

Ma grand mère me disait toujours : un fou rire vaut un bifteck…je crois avoir compris la métaphore samedi .

Professeur de yoga certifié Senthyl propose un voyage en Inde à ses côtés et au delà encore un aller simple pour le pays de la joie intérieure une fois par mois à La Rochelle. Le cours est ouvert à tous y compris au plus petit au naturel parfois désarmant.

La journée est parfaite pour changer de Mood : un samedi bottes de pluie aigle et pêche aux crabes dans l’épuisette. Vous voyez ce genre d’après-midi « ciret iodé » ?

Ni une, ni deux j’embarque à mes côtés une copine « bon public » aux rires sonores, ça me fera une ancre dans l’atelier pour sortir de ma zone de confort.

Cette séance brillamment menée et très énergisante repose sur 5 piliers de jeux :

La respiration : il est important de prendre un temps d’inspiration dans les exercices proposés de jeux ainsi qu’un retour au calme et à la méditation en fin de séance car nos cellules sont chahutées.

La motivation et la gratification : se féliciter est important dans la progression du groupe et c’est une sorte de fil rouge, un repère pour les plus petits, une invitation à cultiver l’auto-congratulation. 

La voix : elle s’échauffe en voyelles comme une cantatrice en étroite relation avec le corps qui se prend lui pour un snowboarder en Warm up.

Des genoux au bassin, l’énergie monte crescendo dans les bras et la gorge déployée. Au fil de la séance les onomatopées sont remplacés par le rire qui rebondit dans la pièce de manière de plus en plus naturel.

Les regards : dès le départ on brise la glace pour travailler la complicité avec les autres participants, l’alchimie du groupe opère grâce à des jeux de contact et d’improvisation. Qui veut un Milk shake de rires qui se déverse en cascade ?

Les applaudissements : ils réchauffent et créent de la clameur entre les gens, ils sont propices à l’explosion de l’enthousiasme et donnent le tempo à la séance.

Ce que j’ai aimé par dessus tout :

Avoir des courbatures aux zygomatiques le lendemain et avoir eu le sentiment d’avoir nettoyé des résidus d’émotions intérieures comme un process d’auto guérison.

Ce qui m’a étonnée

Me sentir aussi vidée après 1H de séance et oui rire ça crée de la combustion et c’est énergivore, j’ai eu une baisse de régime un peu comme après une séance chez le kiné.

Ce qui était difficile

Parler en langage de clown pour raconter des blagues et poser le mental et ses ruminations ( amis « taureau » je connais bien cette problématique 😉

Ah oui et aussi rire avec la bouche fermée c’est tout un art .

Ce que je recommande : la découverte de cette pratique pour l’expérience facétieuse et pourquoi pas avec des gens que vous aimez et avec qui vous riez naturellement déjà, cela facilitera le jeu pour vous et vous permettra d’inscrire un souvenir « spécial et heureux ». Merci Morgane de m’avoir accompagnée !

Convaincu ?

Tarif : 5 euros
Durée : 1h
Où ? : Ponctuellement à mensuellement au Salon el Boedo à La Rochelle

Vous aimerez aussi

Divagation poétique

Divagation poétique

J’ai pris une invitation à la volée auprès de Céline de Théradanse au coeur de l’hiver.  Nous avons en commun 2 choses puissantes pour nous relier : un prénom synonyme de ciel et de liens et un enfant intérieur bien agité du bocal !  Un vendredi matin un peu...

La fée de la chiro

La fée de la chiro

Pourquoi aller voir un chiropracteur ?  J’ai jusqu’ici préféré la micro-kiné ou même l’osthéopathie quand j’ai connu sur mon parcours des maux du corps. Le premier m’était doux à la manipulation, me parler beaucoup et remonter le temps dans mon corps . Les...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.